Visiter Antibes : 15 choses à faire à Antibes et ses environs

Visiter Antibes : 15 choses à faire à Antibes et ses environs

Que faire à Antibes ? Où dormir ?

Vous recherchez une destination en France pour vos prochaines vacances ou simplement pour un weekend ? Découvrez Antibes, une station méditerranéenne qui comprend également Juan-les-Pins.

Avec ses 25 kilomètres de littoral, Antibes est une escapade exceptionnelle et l’une des destinations de prédilection des familles françaises sur la Côte d’Azur.

Si vous ne savez pas quoi visiter dans la région d’Antibes, je vous ai préparé une petite liste des 15 meilleures choses à voir et à faire à Antibes. Suivez le guide !

1. Port Vauban

Ce que vous voyez depuis les quais de Port Vauban est certainement la plus belle concentration de richesses de la planète. Ici, tout n’est que superyachts d’oligarques et de personnalités multimilliardaires.

Mais bien avant cela, il y avait déjà un port au temps des Romains. Puis, au 17e siècle, il a été fortifié par Vauban, l’extraordinaire ingénieur militaire de Louis XIV. Désormais, le port accueille les plus beaux yachts au monde, dont certains sont si gigantesques qu’ils pourraient occulter des paquebots de croisière. Parmi les yachts les plus célèbres à avoir fréquenté Port Vauban, l’Octopus, appartenant à Paul Allen, cofondateur de Microsoft, ou encore le Lady Moura, du milliardaire saoudien Nasser al-Rashid.

Les tarifs pour un emplacement d’amarrage dépassent largement le million d’euros. Le tonnage extraordinaire des embarcations amarrées ici fait de Port Vauban le plus grand port de plaisance de la Méditerranée.

2. Le fort Carré

Protégeant le nord du port, le fort Carré est une forteresse du 16e siècle que Vauban a renforcée dans les années 1680 dans le cadre de son plan défensif d’Antibes. Il est édifié sur la presqu’île Saint-Roch, dans un parc de quatre hectares, et domine la mer à 27 mètres de hauteur.

Cette forteresse était la première ligne de défense contre le comté de Nice, une province de l’État piémontais et, par conséquent, un ennemi de la France au 17e siècle. Vauban a apporté diverses modifications intelligentes à la structure, comme le remplacement de la pierre par de la brique, car ses éclats n’étaient pas aussi mortels lorsque les murs étaient touchés par des tirs de canon.

La forteresse a survécu en très bon état et offre une vue spectaculaire à 360° depuis les remparts, à 43 mètres d’altitude.

3. Le Nomade

Huit mètres de haut et installé sur la terrasse du bastion Saint Jaume au cœur de Port Vauban, le Nomade veille, imperturbable, telle une figure de proue. Cette sculpture monumentale est l’œuvre de l’artiste espagnol Jaume Plensa. Érigée en 2007, elle représente un homme assis, une jambe repliée et le regard porté vers mer.

Lorsque vous vous avancez, vous remarquez que la sculpture est constituée de lettres blanches en acier soudées les unes aux autres. Si je devais paraphraser l’artiste, je dirais que cette statue représente le potentiel constructif que contiennent les lettres, car elles permettent de construire la pensée.

La statue est creuse. Vous pouvez donc circuler à l’intérieur. Le meilleur moment pour contempler cette fabuleuse création est après la tombée de la nuit ou au coucher du soleil lorsqu’elle est illuminée.

4. Le musée Picasso d’Antibes

Avant même de considérer ce qui se trouve à l’intérieur, ce bâtiment historique est un bien précieux du patrimoine d’Antibes. Il a en effet été construit sur les vestiges d’une acropole grecque, et les premiers mètres des murs sont romains.

Une branche de la famille génoise Grimaldi (dont le bâtiment porte le nom : Château Grimaldi) l’a détenu jusqu’au 17e siècle, lorsque la Couronne française a pris le relais.

Bien des siècles plus tard, en 1946, Pablo Picasso a été invité par la ville à utiliser le château nouvellement restauré comme studio. Il s’est exécuté et a accompli cet été-là de nombreux travaux. C’est ainsi qu’en 1966, le musée fut inauguré avec 245 de ses œuvres, comprenant peintures, céramiques et dessins.

Vous trouverez également des sculptures de Joan Miró et Germaine Richier, ainsi que des peintures de Nicolas de Staël.

5. Le musée d’archéologie d’Antibes

Le bastion Saint-André, conçu par Vauban et construit à la fin du 17e siècle, abrite les collections d’objets historiques d’Antibes. L’espace d’exposition est petit car le basion n’est guère plus qu’une tour côtière solitaire.

Bien que le musée soit sans prétention, il expose la riche et longue histoire de la ville. Par exemple, les eaux au large du cap d’Antibes étaient notoirement perfides et revendiquées par des navires romains, étrusques, grecs et phéniciens. Le musée expose ainsi des objets d’époque retrouvés dans la région. Vous verrez des amphores et autres poteries, des pièces de monnaie, des mosaïques et un assortiment d’objets du quotidien.

Vous pouvez également monter sur les remparts pour admirer la vue sur le versant est du cap jusqu’aux collines derrière Cagnes-sur-Mer.

6. Le musée Peynet

Le caricaturiste du 20e siècle Raymond Peynet s’installe à Antibes en 1976. Il se fait rapidement de nombreux amis et s’intègre dans la vie locale, organisant des expositions et concevant des affiches pour les événements de la ville.

Dans les années 1980, il participe à la mise en place de ce musée, qui présente aujourd’hui 4 000 illustrations retraçant ses 50 ans de carrière.

Il y a des expositions de bijoux et de porcelaine qu’il a créées, ainsi que des représentations grandeur nature de ses célèbres personnages « Les Amoureux », conçus pour la vitrine des Galeries Lafayette à Paris dans les années 1950.

Ils ont inspiré une série de poupées extrêmement populaires et emblématiques, vendues à des millions d’exemplaires depuis leur sortie il y a plus de 60 ans.

7. Les plages d’Antibes

Antibes couvre un très grand territoire, composé de la vieille ville, de l’ensemble de la presqu’île et, bien sûr, de la station estivale de Juan-les-Pins.

Ici, vous n’avez que l’embarras du choix en matière de plages, avec près de 50 plages privées et publiques, sans compter les criques informelles le long du sentier de Tire-Poil. Pour n’en sélectionner qu’une, la plage de la Salis est une baie de sable blanc gratuite située à côté du port éponyme. Par temps clair, vous serez subjugué par la mer lisse et scintillante qui s’étend majestueusement devant vous.

8. Phare de la Garoupe

Le chemin pédestre le plus simple pour accéder à ce phare de 29 mètres de haut niché sur le plateau de la Garoupe, est le chemin du Calvaire depuis le port de la Salis. Il est à environ un kilomètre de la plage, mais la pente est assez raide. Mon conseil : rendez-vous au phare le matin ou le soir en été. La vue magistrale offerte par le lever ou le coucher du soleil sur Juan-les-Pins et ses pins parasols vous fera vite oublier l’effort.

Il y a deux chapelles à proximité appartenant au sanctuaire de la Garoupe. L’une d’elles contient une icône byzantine de Sébastopol datant du 14e siècle. Ces deux chapelles sont censées offrir la bonne fortune aux marins d’Antibes.

Par ailleurs, le phare de la Garoupe est l’un des plus puissants de toute la côte méditerranéenne française. Son ampoule de 500 watts a une portée de 60 kilomètres pour les navires et de 100 kilomètres pour les avions et les hélicoptères.

9. Le sentier de Tire-Poil

Le sentier de Tire-Poil est un merveilleux chemin de randonnée qui serpente au milieu de la végétation méditerranéenne tout autour de la partie rocheuse du Cap d’Antibes. En 1986, la Loi Littoral a restreint le développement côtier et a accordé un accès public gratuit aux sentiers côtiers de ce type.

Ce chemin de promenade relie l’anse de l’Argent Faux à la plage de la Garoupe. Il court sur 3,2 kilomètres autour des périmètres de vastes domaines, comme la villa Eilenroc et le château de la Croé. Il traverse parfois la roche via des tunnels et se poursuit le long des falaises et des paysages marins qui varient selon leur exposition à la mer, au littoral et aux vents.

En remontant le côté ouest de la péninsule, en direction de la Baie des Milliardaires d’Antibes, les vents se calment et la mer commence à paraître plus accueillante. Mais n’oubliez pas votre maillot de bain. Je vous assure que se baigner ici vaut largement le détour !

10. Festival de Jazz

Depuis plus de 60 ans, une pinède au bord de l’eau à Juan-les-Pins accueille certains des meilleurs musiciens du monde pour une quinzaine de soirées de concerts. Un bref aperçu des célébrités qui ont joué au festival Jazz à Juan vous donne la mesure de ce qui vous y attend : Ella Fitzgerald, John Coltrane, Nina Simone, B.B. King, Miles Davis, Louis Armstrong et John Lee Hooker sont tous venus jouer à ce festival qui se tient chaque année en juillet.

Les organisateurs veillent également à ce que ce festival se tourne vers l’avenir et offrent une plateforme attirant des artistes plus contemporains, tels que Marcus Miller, Wynton Marsalis ou encore Joshua Redman. Il y a aussi un « jazz-off », dans lequel les ensembles d’affrontent pour remporter un prix.

11. Île Sainte-Marguerite

Je vous invite à découvrir une petite perle bucolique et historique à quelques encablures d’Antibes, face à Cannes. Des ferries vont et viennent de Juan-les-Pins à Sainte-Marguerite tout au long de la journée. Avant d’embarquer et de mettre les voiles, faites une halte au marché d’Antibes ou de Juan-les-Pins pour faire le plein de provisions.

Une fois sur place, détendez-vous en vous baladant sur les sentiers forestiers paisibles, et faites une pause déjeuner sous les eucalyptus et les pins parasols parfumés. Au sommet d’une falaise sur le rivage nord se trouve Fort Royal, où le mystérieux homme au masque de fer a été emprisonné sur ordre de Louis XIV au 17e siècle. Personne ne sait vraiment qui il fut, mais beaucoup prétendent qu’il s’agissait de son fils, le prince Louis de Bourbon, enfermé à perpétuité pour lui avoir donné un soufflet.

La prison a été remplacée par le Musée de la Mer, mais les cellules sont toujours intactes. Vous pouvez également examiner les objets récupérés sur deux épaves locales, l’une romaine et l’autre mauresque, datant du 10e siècle. Sur le site, vous découvrirez également des fours à boulets, construits sur les ordres de Bonaparte, qui servaient à rougir les boulets de canon de la citadelle.

12. Cannes

La Croisette est l’endroit où vous vous sentirez comme une star de cinéma, ne serait-ce que pour quelques minutes. D’un côté se trouve la baie de sable doré, bordée par des plages privées, avec une plage gratuite. De l’autre, l’empire de la mode défile le long de la rue, avec des dizaines de boutiques de luxe.

Le Palais des Festivals est le bâtiment au centre de toutes les attentions pendant deux semaines chaque mois de mai lors du Festival de Cannes, décernant la Palme d’Or, l’un des prix les plus convoités de l’industrie du cinéma.

Prenez une photo sur le tapis rouge, puis rendez-vous dans les rues escarpées et sinueuses du Suquet pour découvrir l’histoire de l’ancienne communauté de pêcheurs de Cannes.

13. Le château de la Napoule

Rendez-vous maintenant à 25 kilomètres d’Antibes, à Mandelieu, pour la visite du château de la Napoule. Situé juste en bordure de mer, les origines de ce bâtiment remontent au 14e siècle. Durant les siècles suivants, il a subi un certain nombre de reconstructions jusqu’à ce qu’il soit racheté par le riche et excentrique artiste américain Henry Clews Jr. en 1918.

Lui et son épouse Marie ont passé plus d’une décennie à restaurer l’édifice, tout en lui insufflant leur propre style inimitable, visible dans les sculptures sur pierre originales d’Henry. Les jardins à la française, agrémentés de ces sculptures, de fontaines, de topiaires et d’avenues verdoyantes s’étendent sur quatre hectares. Ils sont classés au titre des « jardins remarquables de France ».

14. Le Parc Phoenix

Embarquez pour l’une des journées en famille les plus mémorables sur la Côté d’Azur. Le Parc Phoenix se situe à l’entrée de Nice, sur la Promenade des Anglais et face à l’aéroport. Il n’est qu’à quelques minutes en train ou en voiture d’Antibes.

Le parc s’étend sur sept hectares et fait le bonheur des tout-petits. Ici, les enfants apprécient les attractions botaniques et les 2 000 animaux qu’abrite le zoo. Ce parc représente un excellent rapport qualité-prix car il est gratuit pour les enfants de moins de 12 ans et les parents ne paient que 3€.

Le point d’orgue du parc est la serre tropicale de 7 000 m², avec son environnement doux qui accueille des fougères, des orchidées et des fleurs d’hibiscus. Il y a des terrariums avec des caïmans, et des flamands roses chiliens, des canards mandarins et des iguanes circulent librement.

À l’extérieur, faites connaissance avec le reste de la faune du parc. Il y a des enclos pour les loutres, les aras, les wallabies et les porcs-épics, tandis que les cygnes, les oies, les pélicans et les tortues se baladent à leur guise.

15. Nice

Enfin, la dernière meilleure chose à faire si vous êtes en vacances à Antibes, c’est de vous rendre à Nice, qui est tout à côté. Nice, c’est la capitale mythique de la Côte d’Azur. Située à environ 15 minutes d’Antibes, il serait dommage de ne pas en profiter.

Promenez-vous dans la Vieille Ville, où l’influence historique italienne est évidente, avec ses maisons de la Renaissance et sa cathédrale baroque.

La Promenade des Anglais sillonne sur sept kilomètres la Baie des Anges. Elle est connue dans le monde entier pour ses somptueux bâtiments Belle Époque, à l’instar du majestueux Hôtel Negresco.

À Nice, il existe une myriade de façon de passer votre temps : rendez-vous sur les plages de galets et profitez d’un bain de soleil, savourez l’art de Marc Chagall et Henri Matisse ou escaladez la Colline du Château pour une vue imprenable sur Nice et sa baie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *