Visiter La Rochelle : 15 choses à faire à La Rochelle et ses environs

Visiter La Rochelle : 15 choses à faire à La Rochelle et ses environs

Que faire à La Rochelle ? Où dormir ?

Le Vieux-Port de La Rochelle, protégé par ses tours médiévales, est l’un des plus beaux sites urbains de France. Ces tours sont ouvertes aux visiteurs et regorgent de plus de 600 ans d’histoire.

La ville ne s’est jamais vraiment conformée au reste de la France. Résolument protestante au 16e siècle pendant les guerres de religion, elle fut notamment un bastion huguenot.

Depuis sa création, et encore aujourd’hui, La Rochelle a toujours posé son regard sur l’océan. Les musées du vieux quartier vous parleront des marchands et des explorateurs qui se sont lancés dans des expéditions depuis le port, et regorgent d’objets qu’ils ont rapportés. Également et à juste titre, le premier aquarium de France se trouve à La Rochelle.

Explorons ensemble les 15 meilleures choses à faire et à voir à La Rochelle.

1. Le Vieux-Port

Le port de La Rochelle est certainement la première chose à voir à votre arrivée. Non seulement parce qu’il est majestueux, mais surtout parce qu’il démontre la relation étroite que la cité a toujours entretenue avec l’océan.

Promenez-vous le long du Quai Duperré, en savourant la vue emblématique sur la Tour Saint-Nicolas et la Tour de la Chaîne, une perspective peinte par d’innombrables artistes, dont Signac, Corot et Vernet.

Installez-vous ensuite sous les auvents de l’un des nombreux restaurants qui bordent le quai pour savourer un délicieux déjeuner de fruits de mer, en contemplant les petits voiliers qui vont et viennent.

La visite atteint son point d’orgue le soir, lorsque les tours illuminées se reflètent magistralement dans les eaux du Vieux-Port.

2. La Tour Saint-Nicolas

Défendant le port depuis plus de cinq siècles, Saint-Nicolas est la plus haute des deux tours qui ceinturent l’entrée. Nommée d’après le saint patron des marins et des pêcheurs, sa structure est d’une taille trompeuse : avec ses 42 mètres, il s’agit davantage d’une forteresse que d’une simple tour.

À l’intérieur, son labyrinthe d’escaliers en colimaçon, construits afin que l’un puisse être utilisé pour des renforts si les autres étaient bloqués par des assaillants, est déconcertant. Vous découvrez également de nombreuses petites niches, passages et chambres, ainsi que des curiosités historiques, à l’instar des piquets de chêne utilisés dans les fondations.

3. La Tour de la Lanterne

À quelques pas de la rue sur les Murs, depuis la Tour de la Chaîne, se trouve la plus récente des trois tours de La Rochelle. Datant du 15e siècle, elle servait de phare et d’amer grâce à sa flèche octogonale.

Le quatrième niveau de la tour joua le rôle de prison du 17e au 19e siècle et pouvait accueillir plus de 100 captifs. Encore maintenant, vous pouvez discerner les graffitis que des détenus espagnols, français, anglais et néerlandais ont gravés dans les murs.

Au sommet de la tour, promenez-vous sur la terrasse dominant le port à plus de 38 mètres de hauteur et savourez le panorama grandiose sur la vieille ville, le port et l’océan au loin.

4. Les vieux quartiers

Les rues pavées à l’arrière du Vieux-Port, usées par des siècles de fréquentation, méritent une promenade.

L’hôtel de ville de La Rochelle est le plus ancien hôtel de ville français encore en activité. Après de nombreuses restaurations, dont la dernière s’est achevée en 2019 à la suite d’un incendie important, il est possible de visiter le bâtiment.

Face à lui, sur la place, vous pouvez voir une statue de Jean Guiton, le maire huguenot de La Rochelle lors du siège de la ville par Louis XIII au début du 17e siècle. Les rues autour de la mairie, comme la rue du Palais et la rue des Merciers présentent des rangées de magnifiques maisons du 17e siècle, avec des tourelles aux coins et de longues arcades au rez-de chaussée.

5. Le Muséum d’histoire naturelle de La Rochelle

Ce n’est pas un hasard si La Rochelle se dote d’un musée d’histoire naturelle de premier ordre. En effet, depuis plusieurs centaines d’années, navigateurs et explorateurs sont revenus d’expéditions avec toutes sortes d’objets étranges.

Ceux-ci ont contribué au Cabinet des Curiosités Lafaille au 18e siècle. Hébergé dans ce musée, il est resté inchangé depuis lors. À ce titre, il est le plus ancien cabinet d’histoire naturelle de France.

Dans le reste de ce bâtiment gracieux du début du 19e siècle, le musée présente de vastes expositions ethnographiques sur l’Afrique, un zoo rempli de taxidermies et de merveilleux fossiles au sous-sol.

6. La Grosse-Horloge

Un autre monument qui imprègne le Vieux-Port de splendeur historique est une porte de ville majestueuse situé du côté ouest du quai Duperré. En passant sous la Grosse-Horloge, vous pénétrez dans la ville par la principale entrée située dans les murs médiévaux de La Rochelle.

Au sommet de la porte, un beffroi octogonal a été ajouté en 1746. À l’intérieur, sa cloche est la plus lourde du département, pesant 2,2 tonnes.

Comme dans tout le Vieux-Port, la Grosse-Horloge vous émerveille à la tombée de la nuit, lorsque les lumières viennent l’illuminer.

7. Le Bunker de La Rochelle

S’il n’était pas signalé, vous ne sauriez pas que ce bâtiment de la rue des Dames dans le vieux quartier était un important bunker souterrain nazi. Il a été construit en 1941 pour fournir un refuge aux commandants de U-Boat allemands lors des raids aériens. Il couvre 280 m² et abrite plusieurs compartiments, dont un restaurant souterrain.

Étonnamment, de nombreux murs sont décorées de fresques, lesquelles, même après 70 ans, sont en parfait état de conservation. Le musée présente des vitrines avec des objets militaires et des tableaux qui montrent quelles étaient les routines quotidiennes des officiers à l’époque.

8. Le Musée du Nouveau Monde

Comme beaucoup de bâtiments historiques à La Rochelle, l’édifice qu’occupe ce musée est inscrit au titre des monuments historiques pour ses façades et ses décorations intérieures. Il s’agit d’un hôtel particulier de 1775 construit dans le style néoclassique et rococo.

Dans ce manoir, vous découvrez des salons élégants décorés de cartes, de peintures et de tapisseries du 17e siècle. Elles vous offrent une fenêtre sur l’opulence soudaine générée à La Rochelle par les nombreuses explorations en Amérique du Sud, aux Caraïbes et dans les colonies d’Amérique du Nord connues sous le nom de Nouvelle-France.

Vous découvrez également des salles consacrées au commerce avec les Amérindiens, au travers d’objets ethnographiques comme des fourrures et des tirages photos originaux des Indiens des Plaines par le célèbre photographe du 19e siècle Edward Curtis.

Ici, vous découvrez également la part sombre de La Rochelle, dans les galeries relatives à l’esclavage. Au cours de votre visite, vous comprenez que cette somptueuses demeure a été construite par un propriétaire de plantations.

9. Maison Henri II

Cachée dans une jolie cour le long de la rue des Augustins, la Maison Henri II est une demeure Renaissance construite en 1555. Son nom ne fait pas référence au roi mais à son style d’architecture. C’est un endroit magnifique, avec une galerie au rez-de-chaussée et une superbe loggia à l’étage supérieur.

L’intérieur présente des expositions sur l’archéologie et l’histoire de la province de l’Aunis, à laquelle appartenait autrefois La Rochelle. La cour accueille un petit jardin à la française, avec des parterres de fleurs ceinturés de buis taillés à mi-mollet.

Parmi les faits historiques relatifs à cette demeure, le propriétaire d’origine, Hugues Pontard, procureur de La Rochelle, est mort de la peste en 1565. Son fils François est quant à lui devenu maire de la ville à seulement 27 ans.

10. Le Musée des Automates et le Musée des modèles réduits

Il suffit d’un seul billet pour vous permettre d’accéder à ces deux musées excentriques de la rue de la Désirée, située entre le port de plaisance et le Vieux-Port. Le premier abrite des automates anciens venus de toute l’Europe, dont beaucoup datent des années 1800 et dont les mécanismes complexes sont exposés.

Certains automates étaient des attractions lors de foires, tandis que d’autres trônaient dans des vitrines de magasins. Désormais, ils sont installés le long d’une scène de rue. Vous verrez également un ensemble fantastique de publicités émouvantes des années 1920 aux années 1950.

Juste à côté, le Musée des modèles réduits accueille la plus importante collection de jouets de la région. Il y a des chemins de fer et des voitures exposées. Mais la partie la plus intéressante est la section nautique avec des représentations télécommandées de batailles historiques et des modèles réduits de bateaux.

11. Les allées du Mail

Votre balade après le déjeuner pourrait commencer au port et continuer le long de cette avenue verte bordées d’ormes et de pins. Lorsque le Vieux-Port est bondé de touristes en haute saison, les familles rochelaises apprécient le calme et l’air pur de l’océan dans ces allées bucoliques.

À l’extrémité ouest du Mail se trouve un mémorial de la ville commémorant la Seconde Guerre mondiale. Plus ludique pour les enfants, vous trouverez un mini-golf à l’extrémité est.

12. L’aquarium de La Rochelle

Cet aquarium fascine dans la façon dont il vous plonge dans le monde des profondeurs marines. Commencez par une plongée sous-marine simulée, puis rencontrez quelque 600 espèces marines évoluant dans de grands bassins et terrariums, répartis dans neuf zones distinctes.

L’attraction la plus spectaculaire est l’énorme réservoir à requins. Installez-vous confortablement dans l’un des sièges en terrasse et contemplez ces bêtes majestueuses dans leur élément naturel.

Dans le tunnel sous-marin offrant un panorama à 360°, vous pouvez admirer le ballet de milliers de méduses autour de vous. Un moment particulièrement mémorable.

13. Les plages de La Rochelle

La ville n’est pas réputée pour être une destination balnéaire, mais elle possède toutefois trois plages à quelques minutes en voiture du Vieux-Port.

Chef de Baie est la plus familiale des trois, mais aussi la plus éloignée, à environ 10 minutes en direction de l’île de Ré. Ici, une digue maintient les courants et le vent à distance. À l’arrière, vous pouvez profiter d’une large zone herbeuse.

Tout près du Vieux-Port, la plage de la Concurrence est très vaste à marée basse, mais peut presque disparaître à marée haute.

La plus grande et la plus populaire est la plage des Minimes, avec son sable fin et doré, bordée par une petite promenade reliant le port de plaisance à la Pointe des Minimes.

14. L’île de Ré

Surnommée « Ré la blanche », l’île se connecte à La Rochelle par un pont long de 3 km culminant à 42 m au-dessus de la mer. C’est une île merveilleuse, avec ses ruelles bucoliques parsemées de maisons blanches aux volets verts, ses ports pittoresques et ses longues plages de sable doré.

Comme à La Rochelle, l’île est propice aux balades à vélo, et le deux-roues reste le moyen idéal pour atteindre les nombreux sites et plages de l’île.

En parcourant la campagne rhétaise, vous aurez sans doute l’occasion de croiser le chemin des célèbres ânes laineux de l’île, qui se promènent en culotte. C’est véridique, les Rhétais les nomment « ânes en culotte ». Ils font le bonheur des enfants dans le parc de la Barbette à Saint-Martin-en-Ré.

Saint-Martin-en-Ré est la capitale de l’île et c’est une escale de premier ordre dans votre visite. Découvrez son joli port et ses fortifications construites par Vauban au 17e siècle. Autrefois, cette citadelle militaire servait également de dépôt pour les condamnés aux travaux forcés en partance pour les bagnes de Guyane française et de Nouvelle-Calédonie. Parmi eux, le célèbre Henri Charrière, dit « Papillon ».

15. Gastronomie rochelaise

La Rochelle est surtout réputée pour ses plats à base de fruits de mer. Ici, homards, crevettes, moules et huîtres sont au menu. Vous pouvez opter pour un plateau de fruits de mer classique ou déguster un plat de moules charentaises, cuites dans une sauce à la crème et au vin blanc.

Une autre façon de découvrir et goûter les délices de la mer à La Rochelle est de vous rendre au marché central. Tout autour de la place du marché couvert, vous trouverez des bars qui vous proposent des plateaux que vous pourrez remplir de fruits de mer à emporter.

Vous bénéficierez d’un prix avantageux pour vos huîtres et crevettes fraîches de l’océan que vous pourrez associer à des vins blancs légers de Charente-Maritime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *