Visiter Saint-Nazaire : 15 choses à faire à Saint-Nazaire et ses environs

Visiter Saint-Nazaire : 15 choses à faire à Saint-Nazaire et ses environs

Que faire à Saint-Nazaire ? Où dormir ?

Vous avez décidé de visiter Saint-Nazaire ? Excellent choix. Située sur l’estuaire de la Loire, cette ville portuaire est l’une des plus jolies de la région.

Pour vous aider à organiser votre visite de Saint-Nazaire, je vous ai préparé un guide des choses à faire et à voir à Saint-Nazaire, mais aussi aux alentours, afin que vous puissiez passer un séjour exceptionnel.

Alors que faire et voir à Saint-Nazaire ?

1. La base sous-marine

La visite de la base sous-marine de Saint-Nazaire est un incontournable. Avant la Seconde Guerre mondiale, Saint-Nazaire était un point d’embarquement pour les croisières transatlantiques, vers le Mexique, Cuba et le Panama.

Mais en 1941, une écluse du 19e siècle près de l’entrée du port fut choisie pour établir une base allemande de sous-marins U-Boot, dotées de parois de neuf mètres en béton armé qu’aucune bombe ne pouvait pénétrer. Un véritable bunker maritime.

C’est ici que de nombreux sous-marins combattant dans la bataille de l’Atlantique étaient stationnés. Vous verrez que la base a traversé la guerre sans subir beaucoup de dégâts.

2. L’Espadon

Le sous-marin Espadon S637 est exposé dans le bunker à U-Boots. Il a été inauguré au Havre en 1957 et a été le premier sous-marin français à plonger sous la glace polaire, en mer de Norvège, au 70e parallèle nord.

Munissez-vous de l’audioguide pendant que vous explorez ce sous-marin diesel-électrique. Vous obtiendrez ainsi de nombreuses informations sur la façon dont l’équipage de 70 marins menait sa journée dans des compartiments de vie ridiculement étroits. Les effets sonores du guide ajoutent quant à eux un peu de couleur à votre visite.

3. Escal’Atlantic

Découvrez le décor raffiné et l’impressionnant fonctionnement interne de deux navires historiques, le SS Normandie, datant de 1935, et le SS France, lancé en 1960, au musée Escal’Atlantic situé dans la base sous-marine.

La visite vous conduit à travers 20 salles et zones différentes, y compris une salle à manger, un piano-bar et des cabines d’officiers et de passagers. Vous pouvez également voir ce qui se passait dans les coulisses de la salle de machines et sur le pont de ces deux paquebots de croisière qui ont marqué le passé touristique français.

Vos enfants ne sont pas en reste. Ils pourront se divertir grâce à des jeux multimédia et interactifs, pendant que vous vous émerveillerez devant plus de 200 objets authentiques embarqués sur ces paquebots légendaires.

4. La terrasse panoramique

Accédez à la terrasse panoramique située au sommet du bunker fortifié et savourez la vue imprenable sur les Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire. De là-haut, vous pouvez voir le quai de Penhoët qui, avec ses 22 hectares, est l’un des plus grands chantiers navals d’Europe.

Vous pouvez également admirer devant vous l’œuvre de l’artiste suisse Felice Varini, « Suite de triangles », une anamorphose constituée de triangles peints en rouge. L’ensemble recouvre de nombreux bâtiments sur les quais. La terrasse est le seul endroit où cette anamorphose peut être observée de manière complète.

5. Le pont de Saint-Nazaire

Du haut de l’écluse et de la base sous-marine, depuis la terrasse panoramique, vous pouvez voir ce pont épique qui traverse l’estuaire. Depuis 1975, il est le plus long pont de France. Il est également resté le plus long pont à haubans français jusqu’en 1983.

Avec ses viaducs, la longueur totale est de plus de 3,3 kilomètres et la hauteur tutoie les 60 mètres, le rendant visible depuis une très longue distance. Les fans du Tour de France connaissent sans doute déjà ce pont, car il est apparu sur le parcours à plusieurs reprises au fil des éditions.

6. L’écomusée de Saint-Nazaire

Sur le port, face aux chantiers navals, cet écomusée est une petite exposition permanente sur la ville et son patrimoine naval. Les galeries débutent par la préhistoire mais se mettent rapidement au diapason du 19e siècle, expliquant les principales avancées technologiques des 150 dernières années.

Vous découvrirez également des modèles réduits des paquebots Normandie et France, ainsi que des maquettes de soufflerie des premiers hydravions du fabricant Loire Aviation, fabriqués ici dans les années 1930.

Pour info, l’entrée à l’Ecomusée est incluse dans le billet d’Escal’Atlantic.

7. Visite des Chantiers de l’Atlantique

Pendant deux heures, embarquez pour une visite exceptionnelle au cœur des Chantiers de l’Atlantique avec un accès privilégié à ces installations de premier plan qui emploient des milliers de personnes et utilisent les technologies les plus avant-gardistes pour construire des navires d’exception.

Ces quais ont en effet vu la construction des plus beaux paquebots au monde, tels que le France, le Queen Mary 2, ou encore Harmony of the Seas, le plus grand paquebot au monde, qui a effectué son voyage inaugural en 2016.

Le bus touristique part de la base U-Boot et parcourt un itinéraire de six kilomètres avec des arrêts réguliers pour prendre des photos et écouter des explications détaillées de votre guide. La visite a lieu les mercredis, samedis et dimanches.

8. La visite d’Airbus Saint-Nazaire

Également au départ de la base sous-marine, prenez le bus pour visiter l’installation d’Airbus Saint-Nazaire, partant tous les mercredis et vendredis. Toutefois, en raison de la nature sensible de ce que vous verrez, vous devez réserver votre place pour la visite au moins 48 heures à l’avance et présenter une pièce d’identité.

Le site Airbus de Saint-Nazaire assemble et teste les sections avant et centrale du fuselage de chaque avion avant leur expédition par voie aérienne ou maritime vers les installations de Toulouse, d’Espagne et d’Allemagne. C’est assez étrange et particulier de voir des morceaux entiers de fuselage d’avion être « avalés » par les avions cargo gargantuesques Beluga !

9. Le front de mer

Récemment, Saint-Nazaire a réaménagé sa promenade au bord de l’eau le long des boulevards Wilson et Albert 1er. La ville a planté des arbres, posé des pelouses et élargi le parcours pour vous offrir un lieu de balade remarquable.

Pendant les journées chaudes estivales, détendez-vous en flânant le long de cette promenade. Il y a des bars avec de grandes terrasses pour que la vue sur l’océan accompagne une boisson fraîche.

En vous baladant, vous passerez devant plusieurs mémoriaux, dont un commémorant le naufrage du HMS Lancastria et un autre pour la reprise de Saint-Nazaire par les Alliés à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

10. Le jardin des plantes

Face à la promenade du front de mer, à la jonction des boulevards Wilson et Albert 1er, faites une halte au jardin des plantes de Saint-Nazaire. Aménagé en 1880, c’est un magnifique jardin anglais, avec des sentiers bordés de pelouses parfaites, de parterres de fleurs et d’arbres majestueux endémiques de la côte atlantique française, mais aussi de la Méditerranée.

Les essences méridionales de pins et de palmiers s’épanouissent dans ce jardin en raison des températures douces et de l’abondance de soleil dans la région de Saint-Nazaire.

Apporter un livre et accordez-vous une heure ou deux de paix sur l’un des bancs, puis promenez-vous jusqu’à la limite sud du parc qui offre de superbes vues sur la plage et l’océan.

11. Monuments préhistoriques

Au centre de Saint-Nazaire, rendez-vous au dolmen des Trois Pierres, un ensemble mégalithique datant du néolitique et composé d’un dolmen trilithe et d’un menhir de plus de 4 mètres de haut.

Le Tumulus de Dissignac est quant à lui un tumulus mégalithique situé à quelques kilomètres à l’ouest de la ville. Il a été daté à environ 4 500 av. JC, ce qui en fait la plus ancienne structure artificielle de toute la Loire-Atlantique.

À l’intérieur de l’une des deux chambres funéraires se trouve une pierre aux gravures étranges et indéchiffrables. Vous pouvez visiter le tumulus en juillet et août.

12. La plage des Jaunais

À l’ouest de Saint-Nazaire, la nature reprend ses droits et le littoral devient sauvage et escarpé. Adossée à des falaises de granit se trouve une chaîne de plages de sable exceptionnelles. Située sur la Côte d’Amour, la plus belle d’entre elles est la plage des Jaunais.

Cette plage court sur 500 mètres. Il y a un grand parking pour stationner votre voiture. La plage est surveillée en permanence par des sauveteurs en juillet et en août. L’eau est peu profonde et sablonneuse dans la baie. Les rochers qui bordent la plage ont de petites piscines naturelles où vous pouvez pécher des crabes. À proximité se trouve une petite crique, à l’abri des regards, fréquentée par les naturistes.

13. Guérande

Continuez le long de la côte jusqu’à la cité médiévale fortifiée de Guérande. Si vous êtes en visite à Saint-Nazaire, Guérande est un site incontournable à visiter.

Tout d’abord, le cadre est tout aussi étrange que séduisant. L’ouest de la ville est bordé par des marais salants, d’où l’on extrait la fameuse fleur de sel de Guérande, tandis qu’à l’est se trouve l’impénétrable marais de Brière.

Les murs de la cité ont été érigés pendant une période de conflit régional lors de la guerre de Succession de Bretagne au 14e siècle. Vous pouvez marcher le long des remparts qui ont été conservés dans leur intégralité sur plus de 1,4 kilomètre. En pénétrant dans la cité par la majestueuse porte Saint-michel, faites une halte pour visiter le musée relatant les défenses de la ville.

Comme beaucoup de cités médiévales, Guérande possède de nombreux sites et monuments historiques à visiter dans la ville ou à proximité, comme le moulin du Crémeur, le moulin de la Falaise, le château de Careil, la collégiale Saint-Aubin ou encore la chapelle Notre-Dame-la-Blanche. Vous découvrirez également de nombreux vestiges des premiers hommes, comme les dolmens de Sandun et Kerbourg, et les menhirs de Bissin et de la Pierre de Saillé.

Au cœur de la ville, pour vous restaurer et faites des emplettes, vous trouverez de jolies crêperies et des boutiques d’artisanat local.

14. Croisières

Dans une ville côtière, il est tout-à-fait normal de mettre les voiles et d’embarquer pour l’une de ces croisières proposées depuis le port. Il y en a plusieurs au choix. Par exemple, une excursion vous offre un aperçu de Saint-Nazaire depuis la mer en passant devant les falaises, les criques et les plages à l’ouest, et en poursuivant devant les Chantiers de l’Atlantique.

Une autre vous permet d’aller un peu plus loin pour voir les stations balnéaires raffinées de la Côte d’Amour depuis la mer, et admirer la dune de sable d’Escoublac, l’une des plus hautes d’Europe.

Enfin, je vous conseille la croisière nocturne commentée « La Route des Phares », lorsque les nombreuses balises, phares et signaux de la région scintillent dans l’obscurité. Un moment magique et unique à vivre absolument.

15. La Loire à vélo

Ici, dans l’estuaire, il est difficile de croire que vous vous trouvez le long du même fleuve qui borde les superbes châteaux de la Loire. La nature est omniprésente et presque sauvage.

Empruntez l’exceptionnelle Loire à Vélo, une piste cyclable de 800 km, dont Saint-Brévin-les-Pins, face à Saint-Nazaire de l’autre de l’estuaire, est le point de départ.

Récemment, Saint-Nazaire a beaucoup fait afin d’améliorer les infrastructures pour les cyclistes. Ainsi, en 2015, une boucle de 10 km a ouvert, vous permettant de visiter la base sous-marine et le port, et de longer l’estuaire pendant quelques kilomètres. Cette boucle se connecte à 170 kilomètres de sentiers pédestres très agréables à fréquenter pour découvrir la région à pied.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *