Visiter Belfort : 15 choses à faire à Belfort et ses environs

Visiter Belfort : 15 choses à faire à Belfort et ses environs

Que faire à Belfort ? Où dormir ?

Vous prévoyez un séjour en Bourgogne-Franche-Comté ? Belfort et sa citadelle imprenable sont des lieux incontournables à visiter. Située sur un plateau entre les montagnes du Jura et des Vosges, la ville de Belfort présente un passé historique et militaire riche et mouvementé.

En effet, Belfort étant installée sur la seule route possible vers la France depuis l’est de l’Europe sur des centaines de kilomètres, elle était un site de défense stratégique du pays. Faisant partie de la ceinture de fer, un vaste réseau de fortifications construites par Vauban s’étendant du nord au sud de la France, Belfort offre de quoi réjouir tous les férus d’histoire et d’architecture.

Belfort est constituée de bastions et de forteresses qui accueillent désormais de nombreux musées sur l’histoire de la ville mais aussi sur l’Art, tandis que l’esprit indomptable de la ville est encapsulé dans la statue monumentale du Lion de Belfort qui trône au pied de la citadelle.

Mais il y de nombreuses autres choses. Prêt à découvrir les meilleures choses à voir et à faire à Belfort ? Bien, suivez le guide !

1. La citadelle de Belfort

La trouée de Belfort a longtemps été considérée comme une position stratégique contre les invasions des pays situés à l’est de la France, si bien qu’un important dispositif défensif a été construit au 13e siècle sur un promontoire rocheux au milieu de la trouée.

Au 17e siècle, les défenses ont été modernisées par accueillir l’artillerie, d’abord par le comte de Suze, puis par l’ingénieur militaire Vauban. Ce dernier a édifié un second mur défensif pour la ville, selon un système architectural si élaboré qu’il a résisté avec succès à un siège en 1815, plus d’un siècle après sa construction.

Dans cette superbe citadelle, vous découvrirez des passages souterrains et des terrasses panoramiques. En été, il y a également un festival de représentations historiques qui prennent place dans l’enceinte de la citadelle, tandis que tout au long de l’année, elle accueille de nombreuses animations et événements culturels, tels que la Nuit européenne des musées et les Journées nationales de l’archéologie.

L’ancienne caserne du lieutenant-général Haxo, qui conduisit les modifications de Belfort au 19e siècle, abrite le musée d’histoire et d’archéologie de Belfort, présentant des collections relatives à histoire de la région, depuis la préhistoire jusqu’à l’époque moderne (voir plus loin).

2. Le réseau de fortifications

Au milieu des tensions croissantes avec la Prusse voisine au 19e siècle, les nombreux chefs d’état français qui se sont succédé ont renforcé la trouée de Belfort. Ainsi un gigantesque réseau de fortifications a été élaboré, qui s’étend tout autour de la citadelle de Vauban, afin que la ville ne soit pas vulnérable à l’artillerie longue distance des ennemis.

Le paysage est parsemé de bâtiments militaires du 19e siècle, dans différents états de conservation. Vous pouvez visiter librement beaucoup d’entre eux, comme le Fort des Basses-Perches, le Fort de la Miotte, le Fort de Meroux ou encore le Fort de Giromagny. Mais il y en a bien d’autres encore à découvrir.

3. Le Lion de Belfort

Trônant majestueusement dans une corniche au pied de la falaise de la citadelle, le Lion de Belfort veille au grain. Cette remarquable statue a été réalisée en 1880 par l’artiste Auguste Bartholdi, également auteur de la célèbre statue de la Liberté à New York.

Le Lion de Belfort est constitué de blocs de grès rose de Pérouse sculptés individuellement puis assemblés sur place. Avec ses 11 mètres de hauteur, c’est la plus haute statue de pierre de France.

Le Lion de Belfort commémore le siège de Belfort pendant la guerre franco-prussienne de 1870, pendant lequel la cité a tenu 103 jours malgré le manque évident d’effectifs.

4. La Porte de Brisach

Une manière solennelle d’entrer dans la ville par l’est est de franchir la porte de Brisach. Façonnée par Vauban, elle traverse les fortifications depuis la rue des Mobiles.

Franchissez le pont surplombant le large fossé qui vous sépare de la porte et découvrez inscrite sur son fronton triangulaire la célèbre devise de Louis XIV, « Nec puribus impar », « à nul autre pareil ! », accompagnant une figuration du soleil, emblème du roi. Vous verrez également sous le fronton un médaillon central portant trois fleurs de lys, flanqué de drapeaux et de trophées.

5. La Cathédrale de Belfort

Sur la Place d’Armes, la cathédrale néoclassique de Belfort a des airs de monument antique de Petra. Elle fut construite avec du grès rose extrait à proximité, dans le village d’Offemont.

Conçue comme église abbatiale dans la première moitié du 18e siècle, elle ne deviendra cathédrale qu’en 1979, date de la création du Diocèse de Belfort-Montbéliard.

À l’intérieur, la cathédrale abrite un patrimoine mobilier exceptionnel, protégé au titre des monuments historiques, réalisé par des artistes de Franche-Comté. Vous pouvez ainsi admirer les superbes sculptures d’Antoine Cupillard et les tableaux de Gustave Dauphin. Vous verrez également deux magnifiques orgues et une chaire dorée et sculptée vraiment remarquable.

6. Le Musée d’Art Moderne

Dans cet élégant manoir Belle Époque se trouve une petite exposition soignée sur l’Art moderne du début du 20e siècle. Les mouvements cubistes et surréalistes sont très bien représentés, avec des œuvres signées Picasso, Georges Braque, André Masson, Juan Gris, Fernand Léger et Le Corbusier.

Les 150 sculptures, tableaux et dessins sont des donations de Maurice Jardot à la ville et rendent hommage à la galerie du célèbre marchand et découvreur du cubisme Daniel-Henry Kahnweiler. À découvrir absolument !

7. Le Musée d’Histoire et d’Archéologie

L’ancienne caserne de la citadelle abrite un musée couvrant des milliers d’années d’histoire dans la région de Belfort. Créé en 1872, il est le plus ancien musée de la ville, divisé en trois sections : un musée d’archéologie avec des objets préhistoriques, gallo-romains et carolingiens, une exposition consacrée à Bartholdi avec des sculptures, modèles et croquis du Lion, ainsi qu’une galerie relatant l’histoire militaire tumultueuse de Belfort.

Chaque section vaut le détour, que ce soit pour les mosaïques romaines et les armes prussiennes exposées ou le regard porté au processus de sculpture de l’un des sculpteurs les plus célèbres de l’histoire.

8. Le Musée des Beaux-Arts

Dans l’un des bastions de la citadelle, la Tour 41, vous trouverez le Musée des Beaux-Arts de Belfort. 150 œuvres de la Renaissance à la fin du 19e siècle sont exposées ici, autour des thèmes de la religion, de l’allégorie ou encore de la nature.

Vous pourrez admirer certaines œuvres d’Albrecht Dürer et d’Auguste Rodin, mais aussi la richesse de l’art français des années 1800 au travers d’œuvres signées Gustave Courbet, Eugène Carrière et Paul Signac. Le musée accueille également des expositions temporaires d’histoire et d’art.

9. Sur la trace des Lions

Le Lion de Bartholdi a engendré plus de 150 petits qui se dissimulent dans toute la ville. Ils apparaissent sous la forme de statues, d’éléments architecturaux, de peintures murales, de fontaines ou encore de heurtoirs de porte.

En été, l’office de tourisme de Belfort organise des visites guidées à pied pour trouver chacun d’eux. Votre guide vous donnera des informations sur les bâtiments sur lesquels ils apparaissent, ainsi que des anecdotes historiques sur la ville. Cette visite guidée est une excellente manière de découvrir la ville.

Vous pouvez également « chasser » ces lions : l’office de tourisme vous fournit une carte avec toute les informations nécessaires pour participer à votre propre safari urbain.

10. Le Ballon d’Alsace

Culminant à un peu moins de 1 250 mètres, le ballon d’Alsace est une destination parfaite pour une randonnée dans les hautes terres situées au nord de Belfort. Quelle que soit la saison, le ballon d’Alsace vous accueille pour une multitude d’activités de plein air.

Ici, vous pouvez en hiver pratiquer le ski sur 46 km de pistes, dont une noire de 23 km. En été, la randonnée est privilégiée, notamment avec les GR 5, GR 59 et GR 7 qui parcourent le ballon, mais aussi avec de nombreux autres itinéraires parfaitement bien balisés.

À pied ou à vélo, vous profiterez de panoramas exceptionnels avec vue sur la Forêt-Noire, le Jura, la trouée de Belfort et, par temps clair, une vue sur la chaîne des Alpes bernoises et le Mont-Blanc.

Pour des sensations un peu plus fortes, les descentes en VTT et le parapente sont également possibles. Si vous avez des enfants, rendez-vous à AcroPark pour des aventures acrobatiques sensationnelles, adaptées à tous les niveaux. Il y a même une tyrolienne motorisée.

11. L’étang du Malsaucy

Prenez votre vélo ou programmez une randonnée pour vous rendre jusqu’à ce paisible plan d’eau de 55 hectares, le plus grand du Territoire de Belfort, bordé de bois et de petites collines. Dans ce qui n’était auparavant que marais, l’étang a été barré dès le 15e siècle pour fournir l’eau à Belfort et créer un plan d’eau pour la pêche.

En raison de ses caractéristiques paysagères et écologiques, l’étang de Malsaucy est l’une des plus grandes attractions du département. Même si les gens viennent encore pêcher aujourd’hui, le site est davantage apprécié pour sa splendeur naturelle, sa plage de sable fin et surtout pour ses activités de loisirs nautiques.

Ici, vous pouvez louer des paddleboards, des canoës et des barques. Il y a même un cinéma de plein air au bord de l’eau qui projette des films en été.

12. La Chapelle Notre-Dame du Haut

Quiconque aime l’architecture moderne, et en particulier les bâtiments de Le Corbusier, ne peut manquer l’occasion de visiter la chapelle exceptionnelle qu’il a bâtie en 1955 à Ronchamp, à 25 mn de Belfort.

La chapelle a été construite au sommet de la colline de Bourlémont, offrant une vue imprenable sur une partie de la région. Avant d’être une œuvre de Le Corbusier, le site a eu un très long passé cultuel. Il accueillit en effet un ancien temple romain, puis un sanctuaire dédié à la Vierge au Moyen Âge.

Si vous êtes amateur d’architecture, vous serez séduit par cette œuvre aux caractéristiques empruntées notamment à la nature : sur plan, les murs sont courbes, y compris les trois tours, tandis que le toit est inspiré par la carapace d’un crabe. L’édifice s’intègre parfaitement dans le paysage vallonné des Vosges.

À l’intérieur, les jeux de lumière sont exceptionnels, avec des niches vitrées et des ouvertures en forme de pyramides percées dans les murs qui apportent avec une grande subtilité la lumière colorée par les vitraux.

13. Mulhouse

À quelques kilomètres de Belfort, Mulhouse est l’une des plus grandes villes de la région. Bien qu’elle ne possède pas le charme délicat des villes alsaciennes plus au nord, elle vous séduira néanmoins par son patrimoine industriel, notamment avec des attractions incontournables, telles que la merveilleuse Cité du Train, le plus grand musée ferroviaire au monde.

EDF Electropolis vous propose de découvrir les coulisses du géant de l’énergie, tandis que le musée de l’Impression sur étoffes retrace l’histoire du textile imprimé de Mulhouse, autrefois en plein essor.

Une autre étape lors de votre visite à Mulhouse, et sans doute la plus mémorable, est la Cité de l’Automobile, abritant la plus grande collection de voitures au monde, notamment la collection Schlumpf, composée de plus de 560 voitures d’exception, fabriquées de 1878 à 1918 et dont 430 sont classées au titre de monuments historiques.

14. Le Musée de l’Aventure Peugeot

À seulement 15 minutes de Belfort par l’A36, rendez-vous à Sochaux pour visiter le Musée de l’Aventure Peugeot, installé sur le site industriel historique du fabricant automobile.

Ouvert en 1988, il retrace toute l’histoire de la marque et expose des modèles sur plus de 10 000 m². Ici, vous découvrez plus de 100 vélos et motos, dont certains modèles remontent aux années 1880 et d’autres ont remporté le Tour de France.

Côté automobile, admirez 130 modèles tous aussi fascinants les uns que les autres. Vous verrez notamment un quadricycle Type 3, assemblé au début des années 1890, la légendaire Peugeot 205 Rallye, ainsi que des prototypes de voitures de course et des modèles de Formule 1.

15. Gastronomie belfortaine

Belfort se situe à un carrefour culinaire. Mais cela ne s’applique pas seulement à la fusion de la cuisine française et allemande. La ville offre également le meilleur des cuisines franc-comtoise et alsacienne.

Ainsi, les restaurants sont autant susceptibles de vous servir une fondue comtoise, un bouillon du Jura, ou des spécialités alsaciennes comme la choucroute ou la tarte flambée (pâte à pain roulée et recouverte de crème fraîche, oignons et lardons).

Évidemment, n’oubliez pas de déguster les vins de région comme le Riesling et le Gewürtztraminer, ainsi que le crémant d’Alsace pétillant, des vins produits à proximité de Belfort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *